Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Dom'innove, La Passion pour l'Innovation Alimentaire

Dom'innove, La Passion pour l'Innovation Alimentaire

Curieuse par toutes les innovations, je vous présente les dernières tendances de l'alimentaire : les produits, les concepts, ... Mes anciens postes en tant que Responsable R&D, Chef de Projet et Chef Produit me permettent d'avoir une vue globale sur les concepts et stratégies.


Les emballages commestibles

Publié par Dom'Innove sur 2 Septembre 2012, 17:56pm

Catégories : #Tendances

Qui n'a jamais dit que sa poubelle regorgeait d'emballages ???? tout le monde !

C'est pour cette raison que les industriels les réduisent et ne manquent pas de communiquer sur cette démarche d'ailleurs.

 

Quelle ne fut pas la surprise quand en juin dernier, un nouveau concept est apparu !

David Edwards, professeur de Harvard, a nommé son invention : WikiCells.

http://cache.20minutes.fr/img/photos/20mn/2012-06/2012-06-14/article_Wikibouffe.jpg

Le principe est d'emballer les aliments dans des emballages biodégradables et comestibles fabriqués à base d'ingrédients naturels. La coque est composée de bagasse, un résidu fibreux de la canne à sucre, ou d’Isomalt, un édulcorant. La peau, elle, est réalisée à partir de particules naturelles de chocolat, de fruits, de noix, de graines, et d’une petite partie de chitosan ou d’alginate, issu des algues. 100% comestible, 100% biodégradable, 100% compostable.

Fruits, légumes, céréales… tous les matériaux sont envisageables.

David Edwards a commencé à travailler sur les yaourts et les mousses, et a même tenté l'expérience avec de l'alcool. Après les Wikiyaourts et les Wikimousses au chocolat, prisonnières de leur emballage gluant, il a donc inventé le Wikicocktail, soit une dose de Cointreau emprisonnée dans une peau faite à partir de zestes d'orange.

Encore plus fort, les Wikiglaces : des boules de glace entourées d'une coque en bagasse, un déchet de la canne à sucre.

Selon l'inventeur de toutes ces Wikicells, celles-ci ont une durée de vie de quelques semaines.

Déjà inventeur du Whif (chocolat, café ou thé vert à inhaler), du Whaf (un générateur de nuages de saveurs), de l’Aeroshot (un pulvérisateur de caféine) et du WAAH (un spray donnant l’impression d’être ivre), David Edwards a donc décidé de concurrencer la nature en inventant l’emballage naturel. «Par exemple pour la glace, on a une coque, comme les noix de coco, qu’on peut manger ou laisser se dissoudre dans l’eau. Elle peut aussi être lavée à l’eau, illustre-t-il. Ensuite, sur la glace il y a une peau de particules qui peut être parfumée au chocolat, au spéculoos…»

 

Les industriels du secteurs, eux, ont un avis nettement plus réservé sur ces emballages d'un genre nouveau : problèmes de conservation, idée farfelue, problème de transport et d'hygiène… et s'ils avaient tout simplement un peu peur de la démocratisation de cette cuisine moléculaire tellement à la mode ? En attendant d'hypothétiques accords avec des industriels ou des distributeurs, David Edwards se limite à une production confidentielle.

 

Ces produits pourraient être dégustés à l'automne à Paris dans un futur Wikibar ! Ils ne sont pas spécialement "sexys" ... mais sauront-ils nous séduire par leurs goûts originaux  ? C'est un peu la cuisine du futur ...

 

http://www.socialcooking.fr/wp-content/uploads/2012/08/tasse-cafe-cookie.jpgCôté "sexy", le café a plutôt réussi ... et non, je ne parle pas de "What Else" ...

 

Le Designer Enrique Luis Sardi à conçu cette superbe tasse à café comestible et, du coup, écologique pour les café Lavazza.

Cookie Cup è la tasse à café comestible conçue par le designer Enrique Luis Sardi en collaboration avec l’équipe du Training Centre Lavazza et Cataldo Parisi, cuisinier en chef du laboratoire de pâtisserie du San Tommaso 10.

Cookie Cup est le fruit des activités de recherche appliquée dans le domaine du food-design : ici, tout tourne autour du café et de sa tasse, dans la mesure où après avoir dégusté le noir breuvage, on peut également se régaler de la tasse. Cette dernière est réalisée en pâte sablée recouverte d’un glaçage spécial à l’effet isolant pour imperméabiliser la tasse et en permettre son utilisation, mais aussi sa dégustation puisque le glaçage en exalte également le goût du sablé. Au final, on boit et on mange, « café et petit gâteau » ne font plus qu’un !

 

Et Lavazza nous réserve une autre surprise ... the Coffeespherehttp://www1.lavazza.com/export/pics/lavazza_content/spalle/sp_ava_coffe-sphere.jpg

Un « oeuf » de café, une fine enveloppe qui se brise littéralement en bouche pour révéler toute la saveur de son contenu. Un produit réalisé à partir d’une technique innovante appelée « sferificaciòn » inventée par le chef catalan Ferran Adrià.
Cette dernière consiste à contenir le café à l’intérieur d’une mince pellicule alimentaire transparente : une gorgée de café avec la consistance du jaune d’œuf qui se dissout merveilleusement au contact du palais.

La rentrée nous réserve des surprises ...

Tout comme l'alimentation de demain, ainsi que le food-design. Mais c'est avec cette curiosité que nous découvrirons de nouvelles technologies pour séduire nos sens.

Dans les allées du SIAL, que découvrirons-nous comme innovations surprenantes ?

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Archives

Articles récents